14 juil. 2015

San Pedro de Atacama - Magic

STOP 2 - San Pedro de Atacama / Chili


Le nord chilien, ou la magie des paysages. Entre montagnes, lagunes et eaux thermales, le Nord du Chili offre une diversité naturelle qui dépasse la logique. Par contre, je tiens à vous le dire, il ne s'agit pas d'un roadtrip glamour mais bien d'un roadtrip placé sous le signe de l'aventure. Il faut pouvoir se lever tôt, dormir dans des refuges peu commodes  et être en bonne condition physique pour affronter les défis de l'altitude et du climat désertique. J'ai commencé mon séjour à Atacama par la visite de la Valle de la Luna.
Il s'agit de roches superposées dans le désert qui aurait la même composition que la lune. On remarque sur ces roches une surface blanche qui se compose en fait de cristaux de sels. Durant cette excursion, nous avons eu la chance de monter dans les hauteurs, d'explorer des grottes pour finir sur la Valle de La Muerte. Cette dernière est une Vallée creuse à la roche très fragile ( attention donc à repas trop s'approcher des bords). Depuis cette vallée, nous avons admiré le couché du soleil avant de rebrousser chemin car quand le soleil se couche, le climat bascule vers les moins 15 degrés.



La second jours commence très tôt. Il est 5H du matin, nous sommes déjà en route pour voir les Jaysers.  Je n'avais jamais vu de volcans de ma vie, j'étais donc très excitée à l'idée de faire cette découverte. Une fois sur place, les moins 15 degrés ainsi que le manque d'oxygène en altitude étaient deux bémols considérables ( d'ailleurs petit astuce, ne mangez pas lourd la veille, évitez le café et buvez beaucoup d'eau). Mais les paysages étaient incroyable. On pouvait voir la Cordière des Andes en arrière plan et plus de 80 jayzers au centre. Les plus courageux se sont baignés dans une piscine d'eau thermale FROIDE. Pour ma part je vous l'avoue, c'était perdu d'avance. Le froid et moi, on fait 3000. 


Nous avons enchainé l'après midi avec la visite de la Laguna Cejar, probablement mon coup de coeur du séjour. Il s'agit d'une lagune salée, retrouvée au milieu de nul part dans laquelle on peut se baigner. Il faisait 23 degrés l'après midi, donc pas de soucis pour se jeter à l'eau ( malgré le fait qu'elle soit glaciale. LOL). Nager dans un tel environnement est probablement une des expériences les plus incroyables que j'ai vécu. Un ciel bleu étincelant, une lagune bleu turquoise avec une vue sur l'horizon, le rêve tout simplement. 
Après ce séjour magique, je m'embarque dans une nouvelle aventure. Rejoindre le Salar de Uyuni en exploitant le  nord bolivien en treck. La suite au prochain article ;)


















Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire